Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Oct

La conscience : « Le bonheur est sur terre »

Publié par Max Fabulous

Comme chaque matin, un trio de corbeaux taquins se rendaient dans les champs voisins pour y dérober quelques grains.

En vieux routiers des airs, ces trois corsaires ne quittaient les lieux qu’une fois leurs cales remplies à ras bord.

De coups de becs en coups de becs, ils montèrent à l’assaut d’un enclos défendu par un épouvantail à moineaux.

Ce dernier n’offrit aucune opposition aux assaillants.

A peine avait-on ressenti un frémissement de haillons provoqué par le vent.

« Que t’arrive - t’il l’épouvantail ? Pourquoi marques-tu notre venue par tant de tristesse ? » demandèrent les trois frères d’armes intrigués par ce manque de résistance et d’ardeur.

« Ah, comme je vous envie de pouvoir voler librement dans les airs ! Regardez-moi, je suis condamné à rester ici fixé sur la terre. » sanglota l’épouvantail.

Sans lui laisser dire un mot de plus, les trois as du pilotage l’agrippèrent.

En quelques coups d’ailes ils lui offrir son baptême de l’air.

Après les premiers instants de griserie, notre passager trouva l’aventure beaucoup moins à son goût.

Coups de vent, rafales glacées et grêles de plombs au dessus des maisons étaient au rendez-vous.

Épuisé par tant d’émotion, notre épouvantail à moineaux fut très heureux de retrouver sa place bien tranquille au milieu des épis de blé.

 

« Pourquoi chercher si loin ce qui se trouve à portée de nos mains ? Serait ce parce que nous n’avons pas toujours les deux pieds sur terre ? »

 

Commenter cet article

À propos

créations artistiques tous thèmes et tous domaines